Leasing : quels sont les avantages fiscaux pour les entreprises?

Pour réfléchir à cette question, prenons pour point de départ le souhait d’une entreprise de renforcer sa flotte de véhicules. Dans ce cas précis, plusieurs solutions existent pour répondre aux besoins de cette entreprise :
– soit elle achète le véhicule au comptant (ce qui est envisageable pour les entreprises disposant d’un cash-flow important)
– soit, si elle a besoin de préserver sa trésorerie, elle aura le choix entre achat à crédit ou leasing (que ce soit via la location longue durée, le crédit-bail ou la location avec option d’achat).

 

En effet si l’on en croit l’Observatoire du véhicule d’entreprise, le parc automobile des grosses entreprises en France ( de 10 000 salariés) est constitué à 82 % de véhicules acquis en location longue durée (LLD), 6% en location avec option d’achat (LOA) et 12% en achat avec crédit.

Ce que l’on constate, c’est que plus l’entreprise est petite, plus elle va faire appel à la location de voiture avec option d’achat pour équiper sa flotte, ou bien à l’achat. A l’image des TPE (moins de 10 salariés), où 44%  des véhicules des entreprises sont acquis via l’achat à crédit classique et 50 % via la LOA. Face à ces chiffres une question s’impose : quelles sont les raisons pour les entreprises d’acheter en leasing professionnel ?

Le premier avantage d’acheter en leasing professionnel (que ce soit via LOA ou LLD) est comptable : le véhicule ne va pas apparaitre sur le bilan comptable de l’entreprise. En n’alourdissant pas le bilan comptable, les capacités d’investissement ou bien d’endettement de l’entreprise sont ainsi protégées, puisque la réserve de trésorerie reste intacte.

Autre avantage non négligeable sur le bilan comptable, c’est que les loyers du leasing apparaissent comme des charges dans le compte de résultat. Ce qui veut dire que cela va permettre de diminuer le bénéfice imposable, et donc le montant de l’impôt à verser aux Impôts.

Il faut savoir que cette déduction est plafonnée à 18 300 € par véhicule ou 9 900 € si le véhicule à des émissions en CO2 supérieures à 200 grammes par km. Cas particulier pour les véhicules utilitaires dont la déductibilité est total.

Pour connaître le montant du loyer déductible, il suffit de diviser ce plafond par la durée en mois du leasing.

Dernier avantage du leasing pour une entreprise qui souhaite équiper sa flotte de véhicules supplémentaires : elle n’aura pas à avancer la TVA.

Autre chose à savoir, la TVA des loyers est totalement récupérable dans les conditions de droits communs.

Focus sur les avantages pour les entreprises d’opter pour le leasing professionnel dans le cas où elles voudraient étoffer leur flotte de véhicules par exemple.

Les entreprises françaises optent pour le leasing professionnel

Leasing : avantages fiscaux et comptables