Nos conseils pour choisir le contrat d’énergie d’un immeuble

L’énergie est le principal poste de charges d’une copropriété. Depuis la fin des tarifs règlementés, il revient au syndic de négocier les contrats et de présenter en assemblée générale plusieurs offres, afin que les copropriétaires sélectionnent la plus adaptée.

Choix du contrat d’énergie d’un immeuble : les bonnes pratiques

Un exercice pas franchement facile quand on n’est pas un expert de l’énergie !Quelles sont les bonnes pratiques à adopter afin de faciliter la compréhension et simplifier la prise de décision ?

Tout d’abord, reprenez l’historique des factures de l’immeuble que vous avez en gestion, afin de bien analyser ses besoins et sa consommation. Essayez également d’évaluer sa consommation en intégrant les travaux à venir liés à l’énergie, comme un changement de chaudière ou un passage aux éclairages LED.

Renseignez-vous auprès de votre fournisseur actuel sur les conditions de résiliation : il est important de respecter le calendrier afin d’anticiper les délais pour comparer, analyser, résilier et souscrire une nouvelle offre.   Il s’agit notamment de ne pas rater le délai de résiliation de 30 à 60 jours afin de ne pas s’engager dans une tacite reconduction !

Par ailleurs, faites le tour des fournisseurs d’énergie afin d’obtenir un panel d’offres le plus large possible : cette procédure est des plus chronophages, n’hésitez pas à vous appuyer sur un comparateur gaz en ligne pour gagner du temps !

Comparer les offres des fournisseurs

Une fois les différentes offres en votre possession, il vous faudra les comparer : là encore cela est moins simple qu’il n’y parait. Comparer ce qui est comparable en vous assurant que le prix du MWh par exemple, pour l’électricité, inclut les mêmes composantes d’une offre à l’autre et que les offres ont les mêmes durées de validité. Pour l’électricité toujours, certaines offres n’affichent que la partie énergie alors que d’autres incluent également la part acheminement.

  • Plus largement, le prix de l’énergie est-il fixe ou indexé et si oui sur quelle variable évolue-t-il ?
  • Le tarif d’acheminement est-il fixe ou variable ?Les coûts de stockage en gaz, de capacité ou de soutirage pour l’électricité sont-ils inclus ?
  • Quelle période d’engagement choisir ? Y a-t-il des pénalités en cas de résiliation anticipée ?
  • Quelles sont les modalités de facturation ?
  • Des services supplémentaires sont-ils proposés ?
  • Le service client est-il fiable et les interlocuteurs disponibles ?

Un dernier conseil

Enfin, contraignez-vous à calculer les budgets annuels avec tous les frais, en TTC, car c’est ce que demandent les copropriétaires ! Ces démarches de comparaison sont lourdes et fastidieuses : voilà pourquoi nombre de syndics et copropriétaires préfèrent se faciliter la vie en faisant appel à des courtiers spécialisés ou à un comparateur électricité !

Pour aller plus loin

Site du comparateur d’électricité Opéra Energie : https://opera-energie.com/comparateur/electricite-pro/