Quelles aides pour l’arrivée d’un enfant ?

L’arrivée d’un enfant change la vie sur bien des aspects et notamment les finances ! Pour subvenir aux besoins de leurs enfants, les parents peuvent heureusement compter sur des aides financières. En voici un récapitulatif.

La Paje (prestation d’accueil du jeune enfant)

La Paje est une aide de la Caisse des allocations familiales. Versée en fin de grossesse, elle fait l’objet d’un plafond de ressources et dépend de la situation personnelle (seul[e] ou en couple). Le montant de cette prime est de 923,09 €. Grâce à cette prestation, les parents peuvent faire face à certaines dépenses comme l’achat d’une poussette, d’un lit de bébé ou d’un landau.

L’allocation de base de la Paje

L’allocation de base est destinée aux parents d’un enfant de moins de 3 ans. Versée chaque mois, elle doit leur permettre de couvrir les dépenses relatives à l’éducation et à l’entretien de l’enfant. Cette allocation est toutefois sujette à un plafond de ressources. À noter que l’allocation de base est compatible avec l’adoption, et cumulable avec la Paje.

Les allocations familiales

Elles sont versées à partir du deuxième enfant à charge. Le montant dépend des ressources et du nombre d’enfants. Les allocations cessent d’être versées lorsque l’enfant atteint l’âge de 20 ans, celui-ci n’étant plus considéré comme un enfant à charge.

Le CMG (complément du libre choix du mode de garde)

Complément de la Paje, cette aide est versée par la Caf ou la Mutualité sociale agricole pour prendre en charge les frais de garde. Trois modes de garde sont possibles : assistante maternelle, garde à domicile et micro-crèche. Le montant de cette prestation dépend des ressources et de la situation personnelle. Au moins 15 % des frais de garde resteront à la charge des parents.

L’ASF (allocation de soutien familial)

Les personnes vivant seules et ayant un enfant à charge peuvent bénéficier de l’ASF. Cette aide, d’un montant de 109,65 € par mois, est versée à partir du mois suivant la séparation des parents. Aucun plafond de ressources n’est pris en compte.

La prime à la naissance des mutuelles

Certaines mutuelles versent une prime à la naissance à leurs adhérents. Cette aide financière varie entre moins de 100 € et 800 €. Cela peut toujours aider à acheter un siège auto pour garantir la sécurité de bébé en voiture.