Quelles aides financières pour un déménagement ?

Quitter votre maison, vous y pensiez déjà depuis un moment. Et là, vous vous êtes enfin décidé à partir à Cannes, Strasbourg ou Tours, le déménagement n’est plus qu’une question de temps… et d’argent ! Inventaire des aides financières au déménagement.

Afin de bénéficier d’un financement de la part de la CAF, qui peut monter jusqu’à plus de 1 000 euros, il faut remplir certaines conditions :

  • Avoir 3 enfants ou plus, le dernier ayant moins de 2 ans ;
  • Déménager entre le 1er jour du mois civil suivant le 3ème mois de grossesse et le dernier jour du mois civil qui précède les 2 ans du dernier enfant ;
  • Recevoir une aide au logement (APL ou AL) dans les 6 mois qui suivent le déménagement et faire ainsi la demande de prime au déménagement.

Qu’il s’agisse d’un déménagement à Saumur ou à Paris, l’aide est versée après le déménagement sous réserve de fournir des justificatifs. Cela concerne les frais engagés par vous-même (location d’utilitaire, essence) ou par une société de déménagement.

Si vous êtes demandeur d’emploi et que vous êtes indemnisé pour un montant inférieur ou égal à celui de l’ARE (Allocation de Retour à l’Emploi) minimal, vous êtes éligible à la prime de déménagement de Pôle Emploi. Cette aide s’inscrit dans un programme d’aide à la mobilité, que ce soit dans le cadre d’une prise de poste de 3 mois minimum ou d’un entretien d’embauche à plus de 60 km de chez vous.

Si vous êtes dans une situation personnelle difficile, les Conseils Généraux disposent de financements spécifiques aux déménagements. Les conditions d’éligibilité ne dépendent pas du fait que votre déménagement soit d’Orléans à Paris par exemple, mais elles varient en fonction des départements.

Si aucune de ces aides ne s’applique à votre situation, vous pouvez toujours demander un crédit déménagement à votre banque ou à vos proches !

Aide de la CAF

Prime de Pôle Emploi

Fonds Solidarité Logement