Nos conseils pour un investissement locatif rentable

Comment réaliser un investissement locatif ?

Que ce soit pour se construire un patrimoine ou percevoir des compléments de revenus, un investissement locatif doit être mûrement réfléchi en amont afin de garantir sa rentabilité.

Evaluer sa capacité d’achat

Avant tout investissement immobilier, il est important de connaître sa capacité d’achat. Non seulement une somme est allouée à cet investissement, mais le montant de cette somme permet également de cibler au plus juste un type de bien et une situation géographique adaptés.

Un investissement sans apport est-il envisageable ?

Oui, surtout dans le cas d’un investissement locatif où le projet est en grande partie financé par les revenus locatifs perçus. Mais attention : tous les organismes de prêt n’accordent pas de crédit sans apport facilement. Il faudra présenter un projet solide, avec des documents concrets et un budget bien défini.

Choisir le secteur géographique

Après avoir défini son budget, il est bien plus facile de déterminer un lot de villes dans lesquelles un investissement serait possible.

Ensuite, il est préférable d’opter pour des villes attractives pour un investissement locatif, comme Lyon ou Paris. Il s’agit alors souvent de viser les étudiants et les jeunes couples. Le choix peut aussi être influencé par la présence de dispositifs de défiscalisation comme la loi Pinel.

Enfin, le bien sera bien plus demandé s’il est situé dans un secteur dynamique avec des écoles, commerces ou au cœur d’un pôle économique.

Déléguer la gestion locative

Une fois l’investissement fait et le bien prêt à être loué, plusieurs démarches restent à faire.

Afin de trouver un locataire, il faut publier des annonces, recevoir des candidatures, sélectionner un des dossiers. Il est conseillé de déléguer cette partie relative à la gestion locative à une agence immobilière qui se chargera également des états des lieux, de la perception des loyers, de l’impression de quittances, etc.

Un dernier conseil ? Rien ne sert d’investir dans un bien d’exception pour le louer ; au contraire, les logements de petite surface, à la décoration neutre, comme les studios d’étudiant voire les chambres d’EHPAD ont le plus de succès.