Comment réussir un placement immobilier ?

L’immobilier reste indétrônable au rang de placement favori des Français ! Il ne faut tout de même pas oublier que les placements miracles n’existent pas. Un équilibre parfait entre risque et rendement doit être respecté pour qu’un placement immobilier soit réussi. Quelques conseils pour un investissement bien dosé !

Les règles fondamentales d’un placement immobilier

Vous avez le budget nécessaire et une situation professionnelle et personnelle relativement stable ? C’est le moment idéal pour un placement immobilier !

Il est préférable de choisir une ville dynamique, idéalement située près de chez soi, où le marché est prometteur et solide. Si vous faites appel à un constructeur pour une maison en Savoie ou ailleurs, il est plus facile de ne pas habiter à plusieurs centaines de kilomètres ! Sachez également qu’un quartier populaire offre plus de rentabilité qu’un quartier bourgeois. La localisation est donc primordiale ! Enfin, il est judicieux d’optimiser le financement de votre investissement. Place aux négociations !

Choisir un investissement adapté à son âge

À 30 ans, c’est l’âge idéal pour acheter et emprunter ! Les banques proposent des conditions exceptionnelles sans exiger un apport important.

Pourquoi ne pas se laisser séduire par l’achat d’un terrain en Savoie par exemple ? Attention tout de même au surendettement ! À 40 ans, c’est le moment de renégocier vos prêts pour regagner en marge de manœuvre. À 50 ans, privilégier des placements immobiliers faiblement fiscalisés est une solution plus sage. Enfin, à 60 ans, il est plus raisonnable de penser à investir dans une assurance vie, surtout si vous n’avez pas d’enfants !

Quels sont les principaux placements immobiliers ?

Les placements immobiliers ne comportent pas tous les mêmes risques ! Un investissement doit être établi selon ses objectifs,mais également en fonction de sa situation fiscale, patrimoniale et personnelle.

Actuellement, l’investissement locatif dans l’immobilier neuf est le plus risqué. La fiscalité est certes avantageuse, mais les prix, souvent abusifs, rendent les chances de plus-value infimes. Pour des placements moins dangereux, il est préférable de privilégier l’investissement locatif dans l’immobilier ancien, la Société Civile de Placement immobilier (SCPI) ou encore l’immobilier géré en optant pour un bien meublé.

À vous de jouer !